Actualités Victoria's English Center Rouen

Parler anglais ou mourir...

22/11/2012

Rouen, Normandie, You Tube, la vidéo de l'agression d'une jeune normade touriste en Australie, prise dans un bus est impressionnante. Prise à partie par un fou furieux qui l'insulte avec  l'assentiment muet des autres occupants du bus, il finit par luii jeter à la figure : " Speak english or die" ( j'ai enlevé les injures qui ont suivi). Pire, la personne "de couleur" qui, outrée, a filmé la scène, s'est vu répliquer :" Les ..... devraient être au fond du bus", avant de conclure :" je hais les .....!"

Ensuite, il est sorti, et de rage, il a cassé une vitre de l'autobus ! 

Inconcevable, honteux, xénophobe, tout cela parce qu'elle chantait des chansons en français un 11 novembre, date  de la commémoration de la fin des combats dans le Commonwealth.

Que dire sur cette phrase :"Parler anglais ou mourir !" En est-on arrivé là ? J'espère que non...

Peut-on dire que la langue anglaise est dominante au point de devenir un argument politique ? Que la puissance économique mondiale se fait par l'anglais ? Ne serait-ce que des propos d'ivrognes ? Ou d'une opinion de plus en plus répandue ?

A Rouen, nous connaissons bien les anglais, nous nous sommes battus pendant près de cent ans pour les terres normandes. Dans notre école de langue, nos formations ont pour but de décomplexer les français vis à vis de l'anglais, en privilégiant l'anglais usuel, oral et utile. Pour déculpabiliser et être à l'aise. Nos enseignants sont anglophones. Sont-ils racistes pour autant ?

Dès que l'on évoque la langue anglaise, dans notre école de Rouen, nous nous en faisons écho. Je voulais vous parler du Thanksgiving, du jour des Offrandes, fête à la foi religieuse et paienne, de la gargantuesque dinde servie à table, principalement au Canada et aux Etats-Unis, et voilà que l'Australie, par ces mots, change l'actualité. 

Je n'y crois pas, en réfute ce genre de propos. Comme ceux que j'ai entendu chez nous un jour, dans un TGv, d'une femme qui a traité tout fort un couple d'anglais de "con", parce qu'il refusait de changer la place qu'il avait réservé. Tout cela parce que cela obligeait la personne à pousser son chat en cage qu'elle avait installé à leur place...  

Que dire ? Sinon que cet australien a du mal digérer, non pas sa dinde de THanksgiving, mais la défaite de son équipe nationale de rugby face aux français, par une décullotée de 33 à 6. Sûrement...

Que dire ? Sinon que cette jeune touriste normande aurait pu se taire ? Qu'elle aurait pu faire acte de tolérance en n'imposant pas les chansons françaises aux australiens ?

Non tout cela ne tient pas debout. Cet australien n'est pas le représentant de son extraordinaire pays, et je propose d'oublier ce ridicule évènement d'un braillard visiblement alcoolisé. Si La terre entière devait transmettre à You Tube les horreurs qui sont émises tous les jours par des imbéciles, vous imaginez le bordel.

Alors, passons à autre chose et reprenez vos chères études, où votre travail ( en anglais bien sûr !)

The Victorian Bloggeur.

Rouen

02 32 76 88 99
86, rue de la République 76000 Rouen
Renseignez-vous !
Nom, prénom
E-mail
TELEPHONE*
Objet de la demande
08/11/2018
Ce Jeudi 8 Novembre c'est France 2 qui a fait une visite surprise dans les locaux de notre école de Montpellier pour interroger les stagiaires sur la réforme de la formation pr...
03/10/2018
Prenez quelques minutes pour mettre à jour votre compte personnel de formation
Ne perdez pas vos heures de DIF, renseignez les sur votre compte personnel de formation avant la fin de l'année.
05/12/2017
La Journée Internationale du Pull de Noël aura lieu le 15 décembre 2017 ! Pour rendre hommage à cette tradition anglo-saxonne, l'équipe Formaspeak portera ses plus beaux vêteme...
24/11/2017
Le 07 juillet 2017 Référencement du centre de Rouen dans le Datadock
Mise en conformité de nos formations et de notre Organisme de formation grâce à notre référencement sur le Datadock!

Voir toutes les actualités

Ce site utilise Google Analytics. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.